S’initier au massage de la prostate

Quand on pense à la jouissance masculine, on pense au pénis. Cependant ce n’est pas la seule façon de prendre du plaisir, puisqu’il existe d’autres zones érogènes comme les testicules ou la prostate.

Alors afin de vous aider à savoir comment avoir un orgasme prostatique, découvrez ci-dessous tout ce qu’il faut connaître pour s’initier au massage de la prostate, seul ou à deux.

La prostate, qu’est-ce que c’est ?

On dit souvent que la prostate est une petite châtaigne, un nom donné en raison de la forme de cette glande sexuelle. Elle se situe sous la vessie, contre la paroi supérieure du rectum. C’est dans la prostate qu’est produit le liquide séminal, indispensable pour avoir du sperme. Lors de l’éjaculation, la prostate se contracte et expulse le liquide séminal.

C’est une zone érogène très sensible, au même titre que l’anus, les testicules ou le pénis. On peut la stimuler par pénétration anale ou avec un massage du périnée.

Malheureusement on pense plus souvent à la prostate en terme médical, car c’est une zone que les hommes doivent contrôler médicalement en prenant de l’âge. On parle plus souvent de cancer de la prostate que d’orgasme de la prostate.

Comment faire un massage de la prostate ?

Il est possible de masser la prostate avec un sex-toy, un (ou deux) doigt ou un pénis.

Avant de commencer quoique ce soit, l’important est d’en parler avec son partenaire pour que tout le monde soit à l’aise ou pour savoir quand arrêter si finalement ça ne convient pas.

Se préparer pour un massage de la prostate à deux

Pour l’homme qui va recevoir le massage, il est conseillé de prendre une douche et de faire pipi. En effet ce massage donne l’impression d’avoir envie de faire pipi. Autant être sûr d’avoir la vessie vide pour pouvoir se détendre malgré les sensations nouvelles.

Pour le masseur, il est important de se laver les mains, de se couper les ongles et de retirer les bagues.

Enfin, il faut prévoir du lubrifiant à portée de main car l’anus n’est pas comme le vagin, il ne se lubrifie pas de lui-même.

Quelle position choisir pour une pénétration anale ?

Il n’existe pas de position parfaite, à chacun de choisir la position dans laquelle il se sent le plus à l’aise. Il faut essayer, varier, pour trouver ce qui convient. Certains hommes apprécient de se mettre sur le côté, en position fœtale. On peut également s’allonger sur le dos avec un coussin sous les fesses et les jambes repliées contre le torse, ou sur le ventre, là encore avec un coussin pour soulever les fesses.

Masser la prostate en douceur

Il ne faut pas hésiter à être généreux avec le lubrifiant et à y aller en douceur.

Il faut commencer par jouer, doucement, au niveau du périnée, autour de l’anus, afin de détendre les muscles, mettre son partenaire à l’aise. On peut commencer par introduire le bout du doigt, le ressortir, recommencer, mettre deux doigts.

Puis il faut trouver la prostate. Il s’agit d’une zone avec une texture différente. Et surtout c’est un point très érogène, donc le plaisir qui monte chez la personne massée aide également pour évoluer.

Quand la prostate est trouvée, il faut la caresser délicatement, du bout des doigts (et jamais avec les ongles). Et on peut jouer ainsi jusqu’à l’orgasme prostatique.

S’autoriser à apprécier le massage

Beaucoup de tabous sont associés à la pénétration anale. Et ce sont bien les idées que l’on s’en fait qui créent de véritables blocages et freinent le plaisir.

Pour que le massage soit réussi, il faut s’autoriser à prendre du plaisir par le biais d’une pénétration anale. Cela peut demander un peu de temps et donc une soirée de jeux coquins plus longue que d’habitude.

Comment obtenir un orgasme prostatique en solo ?

Le massage de la prostate est un plaisir qui n’est pas réservé aux couples. Au contraire, il est même conseillé pour la première fois de s’y essayer seul, afin de découvrir à son rythme de nouvelles sensations.

Si pour une première découverte de la pénétration anale les doigts suffisent, pour le massage de la prostate c’est plus compliqué. Il faut donc opter pour un sex-toy, un stimulateur de prostate. Il faut le choisir non vibrant et y aller en douceur. L’utilisation d’un lubrifiant est indispensable.

Une fois le jouet en place, il ne faut pas se lancer dans un mouvement de va-et-vient, mais laisser les contractions naturelles du corps bouger délicatement le sex-toy et donc stimuler le plaisir.

Peut-on prévenir les troubles de la prostate avec ces massages ?

Il existe plusieurs troubles de la prostate plus ou moins grave. Et pour chacun d’eux, on retrouve les mêmes conseils pour les éviter :

  • avoir une activité sexuelle régulière,
  • avoir une activité sportive régulière,
  • limiter sa consommation de bière, de café, de piment et de viande,
  • masser régulièrement sa prostate.

Alors que ce conseil est 100 % efficace ou non, c’est l’un des conseils les plus agréables de la liste. Autant en profiter pour s’amuser un peu, si en plus ça prend soin de notre santé !

Sources :

http://www.doctissimo.fr/sexualite/orgasme/stimulation-de-la-prostate

http://www.cosmopolitan.fr/,comment-faire-un-massage-de-la-prostate,1965050.asp

http://www.medisite.fr/sante-sexuelle-comment-accroitre-la-vigueur-masculine.1546.86.html

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1410380-orgasme-stimulez-votre-prostate-l-ejaculation-n-est-pas-la-seule-source-de-plaisir.html

S’initier au massage de la prostate
5 (100%) 1 vote